L’alternance, c’est quoi ?

Nous allons vous expliquer tout ce qu’il faut savoir sur la formation en alternance. L’alternance permet le suivi d’une formation en entreprise. Il s’agit d’un système de formation basé sur l’alternance de la phase pratique (en entreprise) et de la phase théorique (en formation). Ce programme comprend deux types de contrats : apprentissage et professionnalisation.

la formation en alternance c'est quoi ?

Définition de la formation en alternance

Le principe d’une formation réalisée en alternance est de préparer un étudiant à passer une certification ou un diplôme tout en suivant des cours théoriques au sein d’IMIE Paris, école d’informatique et en travaillant dans une entreprise afin de pratiquer les acquis en cours.

La mise en place d’un contrat en alternance doit admettre une relation viable et concrète entre les parties concernées : l’alternant, l’entreprise et l’établissement de formation.

Chacun se doit donc de respecter quelques prérogatives :

L’alternant doit pouvoir assumer une grande polyvalence. Plus contraignante qu’une formation en continue, la formation en alternance oblige l’étudiant à être organisé et rigoureux dans son travail.

La société d’accueil doit attribuer à l’alternant des outils nécessaires au bon déroulement de sa formation. Ici, nous parlons d’un maître d’apprentissage et de méthodes de suivi pour permettre à l’étudiant en alternance d’évoluer convenablement au sein de l’entreprise. 

L’établissement de formation doit impérativement se tenir renseigné sur les acquis appris par l’alternant durant ses périodes de travail pour pouvoir adapter la formation en fonction du rythme de l’alternance.

Le rythme d’alternance chez IMIE Paris

Chez IMIE Paris, le rythme de l’alternance est d’1 semaine en formation et de 3 semaines en entreprise pour toutes les formations en alternance excepté la formation au BTS SIO dont le rythme est de 2 semaines en entreprises et 2 semaines en formation. Ce rythme est idéal pour que l’étudiant puisse prendre part à des projets concrets et apprendre auprès de son équipe.

Les contrats en alternance et la période d’essai

Un contrat en alternance peut être un CDD (Contrat à Durée Déterminée) d’1 ou 2 années ; ou un CDI (Contrat à Durée Indéterminée) dont la période de formation est de 6 à 24 mois.

Comme pour tout contrat de travail, la période d’essai est d’un mois (contrat de professionnalisation) ou de deux mois (contrat d’apprentissage) ; période durant laquelle le contrat peut être rompu, sans préavis, ni formalité particulière, par l’employeur ou l’apprenti (ou son représentant s’il est mineur).

La durée du contrat est de 35h hebdomadaire.

Au commencement de sa formation en alternance, l’étudiant est accueilli dans une entreprise. Il obtient alors le statut de stagiaire ou de salarié de la société. 

Les ruptures de contrat en alternance

Pendant les 45 premiers jours de l’apprentissage, l’entreprise d’accueil peut effectuer une mise de fin de contrat sans délai de préavis et sans justification. Cependant, elle se doit de notifier son choix par écrit. Elle n’est pas dans l’obligation de verser quelque indemnité que ce soit.

Les conditions de rupture de contrat pour les alternants sont différentes d’un licenciement d’une personne en CDI. Dans le cas de l’alternance, l’employeur peut prendre la décision d’une mise de fin de collaboration pour plusieurs raisons :

  • La faute grave provenant de l’apprenti. Celle-ci peut être réalisée au sein de la société mais aussi dans l’établissement de formation de l’apprenti. 
  • Les manquements réguliers : ces manquements peuvent être des retards fréquents ou bien des refus d’adhérer à des directives de sécurité.
  • L’inaptitude : cette raison est plus spéciale car il convient qu’elle soit vérifiée par le médecin du travail.
Le contrat peut aussi être rompu par un commun accord. Celui-ci doit être écrit et signé en les deux parties. Le préavis n’est pas nécessaire. L’apprenti peut donner une démission afin de convenir par la suite d’une rupture à l’amiable.