Architecte Technique

TITRE PROFESSIONNEL CQP ARCHITECTE TECHNIQUE

Le titre professionnel CQP Architecte Technique est inscrit au RNCP de niveau 7.
Cette certification est délivrée par le centre certificateur FAFIEC.

Dans un environnement de plus en plus ouvert et compétitif, les entreprises ont besoin de concevoir des systèmes d’information agiles et évolutifs et d’en réduire la complexité. Cela devient un impératif tant le numérique devient essentiel dans la stratégie des entreprises. Dans ce contexte, les entreprises qui gagnent sont celles qui maîtrisent l’architecture de leur système d’information, des fondations techniques jusqu’aux solutions applicatives.

Le métier d’Architecte Technique des systèmes d’information devient donc de plus en plus stratégique pour les entreprises qui souhaitent maîtriser leur infrastructure numérique.

Les compétences en architecture du SI de bon niveau sont rares, à la fois en interne dans les entreprises et chez leurs partenaires (ESN). Il est donc essentiel de les développer par la formation et la certification et les professionnels disposant de compétences certifiées en architecture sont assurés de bonnes opportunités de carrière.

Ce métier a aujourd’hui obtenu une reconnaissance officielle sur le marché du travail, en particulier par l’intermédiaire du référentiel emploi et du Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) d’Architecte Technique de la Branche BETIC (titre RNCP niveau 7 Architecte des Systèmes d’Information – code 34366 – finançable par le CPF – code 328195).

Pour que tu arrives à développer tout cela, IMIE Paris a préparé un parcours des plus innovants.

  • Salarié en situation de professionnalisation (reconversion, développement des compétences, reconnaissance…)
  • Informaticien demandeur d’emploi

Le CQP Architecte Technique s’adresse aux candidats :

  • Titulaires d’une certification professionnelle de niveau II (Bac+3/4) et ayant une expérience professionnelle de 5 ans dans un métier de l’informatique,
  • Ou ayant une expérience professionnelle de 7 ans dans un métier de l’informatique.
  • Concevoir des architectures techniques
  • Assurer le conseil et participer aux choix d’architecture technique des projets
  • Evaluer et challenger l’impact budgétaire des solutions étudiées
  • S’assurer du respect de bonnes pratiques et des référentiels en place
  • Assurer l’interface entre les projets et les experts du domaine IT de la DSIT pour faciliter les échanges
  • Analyser les impacts des événements externes du périmètre en charge afin d’alerter et/ou faire adapter les trajectoires techniques du ou des SI
  • Admission sur dossier, tests et entretien
  • La durée globale du parcours complet à IMIE Paris est de 83 jours, soit 584 heures.
  • La durée globale de la préparation aux évaluations des blocs de compétences est de 19 jours, soit 133 heures.
  • La durée de la préparation à l’évaluation finale est de 4 jours, soit 28 heures.

La certification est constituée de 4 blocs de compétences et peut être obtenue soit par la formation soit par la VAE.

Bloc de compétences n°1 : définir le projet d’architecture technique

  • analyser la demande portant sur le projet de conception ou bien d’évolution de l’architecture du SI, à l’aide des moyens et techniques adaptés (lecture de documents existants),
  • définir puis formaliser dans une note de cadrage, des hypothèses d’architecture en mobilisant les parties prenantes (experts techniques, métiers) en définissant le cadre (contraintes), structurant les objectifs, auxquels doit répondre le projet d’architecture,
  • effectuer une veille technologique et réglementaire afin de maintenir à jour ses connaissances/compétences dans le domaine des SI et d’apporter des réponses techniques nécessaires à la définition du projet d’architecture.

Bloc de compétences n°2 : concevoir une architecture technique du système d’information

  • conduire une mesure d’impact du changement ou de l’évolution technologique dans le système d’information puis la formaliser afin de déterminer les répercussions sur les moyens informatiques tels que le matériel, les bases de données, le middleware, le système d’exploitation, etc,
  • établir la cartographie technique du système d’information répondant aux besoins et aux contraintes techniques et de sécurité,
  • proposer des scénarios d’évolution du système d’information en garantissant leur intégrité au regard du schéma directeur,
  • évaluer le coût des solutions proposées, en termes d’infrastructure et de charge de déploiement, d’installation et de configuration.

Bloc de compétences n°3 : produire et gérer des documents relatifs à l’architecture technique

  • élaborer et actualiser le Dossier d’Architecture Technique (DAT) en y intégrant les standards techniques, les schémas d’architecture (plateforme, flux, etc.), la plateforme matérielle (caractéristique, performance) et les principaux processus permettant l’exploitation d’un service,
  • recenser, à la lecture des documents techniques (documents d’exploitation et de migration par exemple), les aspects non conformes au regard du Dossier d’Architecture Technique (DAT) et proposer les modifications à opérer pour les supprimer.

Bloc de compétences n°4 : contribuer au déploiement de l’architecture technique

  • valider le plan de tests permettant de vérifier la conformité de l’architecture technique et l’absence d’incident technique dans le cadre de scénarii de test prédéfinis,
  • préconiser des solutions aux problèmes éventuellement rencontrés,
  • gérer une situation de crise en proposant des scénarios de résolution du problème en sollicitant les profils (équipes de spécialistes) adaptés pour limiter l’interruption de service ou rétablir un service dégradé.

La validation progressive des 4 blocs peut être étalée sur plusieurs années.

  • Évaluation continue
  • Pratique en entreprise
  • Mise en situation
  • Entretien devant le jury

CQP éligible aux dispositifs suivants (au regard de la situation du candidat) :

  • Contrat de professionnalisation
  • Plan de développement des compétences
  • Compte Personnel de Formation (CPF)
  • Validation des Acquis de l’Expérience (VAE)
  • Pro-A
  • Préparation Opérationnelle à l’Emploi (POE) individuelle
  • Le coût total de la formation CQP Architecte Technique est de 15 231 € HT / 18 277 € TTC

*DES FACILITÉS DE PAIEMENT PEUVENT ÊTRE CONVENUES

  • Directeur technique
  • Chef de projet
  • Auditeur
  • Expert technique
  • Consultant en technologie Architecte logiciel
  • Consultant avant-vente Urbaniste
  • Directeur du SI Architecte SI